Self-défense

La self-défense, ou défense personnelle est une discipline préventive et préparatoire à une éventuelle agression ou situation à risque.

Taï chi chuan

Adaptée pour tous les publics, son enseignement utilise des savoir-faire issus de différents arts martiaux ou sports de combat. Elle a pour but d’apprendre à se prémunir et à réagir de manière simple et efficace à tous situations afin qu’en cas d’agression, la réponse soit de l’ordre du réflexe spontané.

L’esprit de la self-défense est de pouvoir se protéger ou porter assistance à une tierce personne dans une attitude citoyenne et sous couvert de la loi.

Différents axes de travail y sont développés : attitude corporelle, gestion des distances, apprentissage de techniques efficaces… Il s’agit de pouvoir réagir à différents angles d’attaque (de face, de côté, par derrière) ainsi qu’à tous types d’assauts (poussé, tiré, étranglé, frappé).

La défense personnelle s’attache aussi à utiliser au mieux l’environnement et les objets accessibles : ceinture, parapluie, sac à main, clés…

 

Les styles

La boxe chinoise, le kali escrima et le grappling sont les trois principales disciplines enseignées pour développer la self-défense dans notre école.

La boxe chinoise va permettre de travailler : la coordination, la souplesse, les techniques de frappes des membres supérieurs et inférieurs, les blocages et les parades.

Le kali escrima va axer le travail sur : la gestion des distances, le maniement du stick (bâton de 70cm), l’appréhension de la gestion des armes blanches.

Le grappling va quant à lui aborder : la mobilité et la défense au sol (soumission, immobilisation, dégagement, renversement, torsion des articulations…).

 

Qu’apporte la pratique ?

Pour le pratiquant, la self défense favorise la confiance en soi, renforce la condition physique, développe la connaissance du corps, permet l’acquisition de techniques de combat.